Jean et Jeanne

Marie-Thérèse

Jean et Jeanne – en français

Mon père était Breton du Morbihan, il parlait breton, ma mère était des Côtes d’Armor et elle c’était plutôt un patois. On passait les soirées au coin du feu l’hiver, comme on avait ni radio ni télé il fallait bien passer le temps… Alors on faisait une bonne flambée, on appelait ça une « foué ». Et mon frère lisait pour tout le monde, ou c’étaient papa ou maman qui nous racontaient des histoires, tout en faisant des paniers en osier pour papa, ou en raccommodant et en tricotant pour maman.

Marie-Thérèse Gicquel

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s